Note d’information aux volontaires.

Note d’information aux volontaires.

Chers volontaires, l’AFVP va vivre des évolutions majeures qui vont concerner tout à la fois ses missions, son organisation, son fonctionnement, son statut…

Je souhaite, par cette note, vous informer de ces évolutions, de leurs raisons, du contexte dans lequel elles se déroulent, des opportunités qui vont s’offrir comme des changements qu’elles vont générer.

1.     Le contexte du volontariat et les raisons essentielles et de cette évolution. 

Permettez moi d’abord  d’analyser les raisons essentielles de ces évolutions.

Ø      La réforme de la Coopération française l’amène à se concentrer sur la définition et le contrôle des politiques et des stratégies et à déléguer leur mise en œuvre à des opérateurs.

Ainsi la disparition du service du Ministère qui gérait la relation avec les associations et ONG, va  poser entre autres, les modalités d’appui de l’Etat aux différents  volontariats.

Ø      Dans le même temps l’implication à l’international des citoyens français connaît un accroissement sans précédent. Chantiers de jeunes, missions seniors, VSI, volontariats hors statut…se développent.

Les pouvoirs publics prennent conscience de ce mouvement, de ses potentialités s’il est encadré et valorisé, comme de ses risques s’il est livré à lui même. Le malheureux épisode de l’Arche de Zoé a probablement joué un rôle de révélateur sur ces questions.

La  réforme de l’Etat, le désir d’engagement de nos concitoyens, d’autres problèmes comme la visibilité et la présence de la France, ont probablement influés sur le choix du Ministre de la coopération de faire du  volontariat un de ses chantiers prioritaires.

2.     Un processus de concertation et de réflexion autour des volontariats. 

Suite à ces annonces un processus de concertation et de réflexion, impliquant les pouvoirs publics et les associations représentant les différentes formes de volontariat a été lancé. Trois éléments se dégagent de ces travaux et font consensus:

Ø      Trois formes de volontariat ont été identifiées, qui mobilisent un public important (probablement supérieur à 15.000 personnes/an) :

-         Le volontariat d’initiation et d’échange concerne surtout les jeunes et toute personne vivant une première expérience courte de découverte à l’international.

-         Le volontariat d’échange de compétences pour les personnes en activité ou à la retraite souhaitant enrichir leur expérience et apporter ponctuellement un savoir faire professionnel.

-         Le volontariat de solidarité internationale, qui vous concerne, est mis en œuvre dans le cadre de la loi de février 2005.

Ø      Une « charte commune aux volontariats internationaux d’échange et de solidarité » a été élaborée et se réfère à un cadre de référence fait de valeurs et d’engagements communs.

Ø      Enfin la mise en place d’une agence chargée de la mise en œuvre d’une politique publique dédiée aux volontariats internationaux d’échange et de solidarité.

Dernier élément nous concernant au plus haut point, l’hypothèse que « l’AFVP soit le socle de cette future agence, ce qui implique une transformation en profondeur de cette structure» a été actée par l’ensemble des participants.

Ces différents éléments ont été présentés le 26 septembre dernier lors d’une réunion entre les membres du bureau du Comité directeur de l’AFVP et le Directeur de cabinet du Ministre de la Coopération, puis discutés en Assemblée générale.

3.     Une agence dédiée aux volontariats d’échanges et de solidarité à l’international. 

Concernant la future agence, si à ce stade tout reste à imaginer et à construire quelques éléments se dégagent cependant :

Ø      Son statut serait celui d’un établissement public avec une mission de service public la mettant au centre du dispositif et au service de l’ensemble des volontariats français à l’international (hors VIE et VIA).

Ø      Ses missions porteraient sur :

-         la reconnaissance, la promotion, la valorisation de ce type d’engagement au niveau de la société française, du publics, des acteurs, des décideurs…,

-         l’appui au développement qualitatif et quantitatif des volontariats français à l’international (formation, suivi, adéquation offre/demande, mobilisation de ressources, ouverture aux différents publics…),

-         la sécurisation des statuts, des personnes, des organisations, la gestion des dispositifs en lien avec les pouvoirs publics, le renforcement et  l’appui à la labellisation,

-         la représentation et la promotion du volontariat français à l’international (volontariats étrangers, union européenne…).

Ø      Les moyens du volontariat international seraient en augmentation (environ 10%) et les moyens de l’agence seraient au minimum ceux dont bénéficie l’AFVP aujourd’hui.

Ø      Le calendrier de mise en œuvre projeté est le suivant :

-         Les principales missions et les aspects juridiques seront repris au plan législatif pour un passage  devant le parlement au printemps prochain.

-         Début 2010 l’AFVP sera dissoute et l’ensemble de ses capacités, moyens, outils, personnels transféré à la nouvelle agence.

4.     Quelles évolutions et quels changements pour l’AFVP ? 

Ø      A votre niveau cela n’aura aucune conséquence pratique et ceux d’entre vous qui seront encore sous contrat avec l’AFVP, début 2010, et qui souhaiteront poursuivre leur mission se verront proposer un avenant avec la nouvelle agence dans les mêmes conditions.

Ø      Concernant l’AFVP il faudra trouver un équilibre entre sa mission actuelle d’envoi et de suivi de volontaires et les missions nouvelles assignées à l’agence :

Ø      Au plan de l’organisation, des métiers…il y aura des évolutions à gérer :

-         L’orientation des publics et la mise en synergie des acteurs sera une des missions du futur dispositif.

-         Concernant la formation et la préparation au départ, l’agence formera moins en direct et se centrera plus sur la conception, la mise en place de dispositifs adaptés et décentralisés et en garantira la qualité.

-         La valorisation du volontariat pour les personnes et pour la société française apparaît essentielle, il faudra y mettre des moyens qu’aujourd’hui aucune organisation n’a réellement la capacité de mobiliser.

-         Nos représentations deviendront des points focaux du volontariat français se situant en appui à son développement au sud, en relais pour l’ensemble des  volontaires, des organisations d’envoi, des partenaires… Elles seront moins centrées sur le développement de notre activité directe.

A partir de ces quelques exemples, on voit bien que l’organisation ne sera plus celle de l’AFVP d’aujourd’hui et que nos métiers devront évoluer.

Ø      Au plan culture et identité, asseoir l’agence sur les bases de l’AFVP permettra de garder dans ses gènes des traces fortes de culture associative. L’agence portera aussi une culture de service public au bénéfice de nos concitoyens et des acteurs du secteur.

Aujourd’hui notre volontariat est au service des partenariats, c’est maintenant la structure dans son ensemble qui va devoir se mettre au service du public et des acteurs du secteur.

Ø      Au plan économique, le mois VP devrait cesser d’être le critère principal d’évaluation de l’activité, d’autres critères et d’autres modalités de financement devront être imaginées. Les moyens de l’agence  seront dimensionnés  au regard de ses missions, mais assurance a été donnée qu’il n’y avait pas d’intention de diminution au contraire. Ceci vaut aussi pour le personnel et, sous réserve de creuser les aspects juridiques, les contrats qui le régissent aujourd’hui sont tout à fait compatibles avec un statut d’établissement public.

La période de transition qui s’ouvre sera délicate à gérer, il faudra rester sur nos bases, tout en préparant l’avenir. Les partenaires seront bien sur régulièrement informés. L’AFVP devra se mobiliser pour préparer la mise en place de l’agence et, le moment venu début 2009, travailler sur les multiples questions de tous ordres qui ne manquerons pas de se poser.

Nous allons donc probablement devoir tourner la page de l’AFVP. Quarante cinq ans d’histoire, des joies, des peines, des rencontres… un projet, une identité, un état d’esprit, portés tout au long de ces années par  des milliers de volontaires, de salariés, d’administrateurs, de partenaires….qui ont contribué à faire l’AFVP, comme elle a contribué à la construction de beaucoup d’entre eux.

C’est à eux, c’est à vous, c’est à nous… que nous devons la formidable reconnaissance et la confiance qui nous est accordée :

-         par les pouvoirs publics qui portent cette ambition nouvelle pour le volontariat,

-         par nos associatifs, présents à nos côtés dés le début de notre long parcours, et qui acceptent d’accompagner cette évolution,

-         par les différents acteurs du volontariat qui ont déclaré être rassurés par le fait qu’avec son passé, ses valeurs, son expertise, ses hommes et ses femmes, l’AFVP soit le socle de l’agence ,symbole de l’ensemble du volontariat à l’international de notre pays

L’AFVP va se transformer et renaître dans l’agence qui devient le cœur du dispositif de volontariat. Le défi est fort et motivant et notre responsabilité est grande car au delà des questions de structure, c’est bien un rôle majeur et une occasion unique de participer au développement et à l’amélioration des différents volontariats, de porter et de promouvoir ses valeurs, de se mobiliser sur ses enjeux …qui nous est proposé. A nous de nous en saisir et de mettre notre expérience au service de tous ceux pour qui l’engagement volontaire à un sens.

Dante MONFERRER Délégué général 



Laisser un commentaire

Association de Brasseurs Am... |
Cante Luta |
groupe scout derborence |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faranblog
| Aider les populations des p...
| ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...